Journées d’immersion sur les comportements sexistes en entreprise :
L’ESDES forme des managers responsables

Les 21 et 25 juin, l’ESDES organisera deux journées immersives appelées « C’est pas mon genre ». L’objectif de cette opération est de sensibiliser toute la communauté de l’École aux discriminations sexistes en entreprise.
En partenariat avec REVERTO, start-up spécialisée en réalité virtuelle immersive, et pilotée par un enseignant chercheur de l’École, Docteur en psychologie cognitive, Audric MAZZIETTI, l’opération s’adresse aux étudiants, aux professeurs et à tout le personnel de l’ESDES.

Des groupes seront à tour de rôle placés dans la situation de Léa, victime du sexisme ordinaire dans son activité professionnelle. Les participants pourront ainsi facilement identifier les principaux actes discriminatoires et leurs degrés de gravité. En effet, entre harcèlement, discrimination, blagues lourdes et appuyées, il faut apprendre à partir de quel moment il s’agit vraiment d’un délit.

Pour Olivier MAILLARD, Directeur de l’ESDES : « Je pense que la prévention est aussi essentielle que la répression. En organisant l’opération des 21 et 25 juin, l’ESDES apporte sa contribution à l’évolution des mentalités. Nos diplômés seront ainsi encore mieux préparés à exercer un Management Responsable. Ce sujet est dans l’ADN de l’ESDES depuis 1987. A l’ESDES, nous avons l’ambition d’ici 2025 de devenir l’École de référence du Management Responsable en France. Une fois en entreprise, les diplômés auront des comportements éthiques, et ils respecteront les hommes, les femmes et l’environnement. »

Les casques de réalité virtuelle et la technologie numérique sont ici mis au service du management responsable. Au-delà de l’expérience ludique, c’est un véritable acte pédagogique qu’engage l’ESDES avec l’opération « C’est pas mon genre ».

Version PDF

télécharger

Contact Presse

Sarah JOSÉ
Agence MCM

06 23 44 95 20
s.jose@agence-mcm.com