Atelier Fresque du Climat pour nos apprentis Responsible natives de première année !

Actualité de l'école


ESDES Lyon Business School

Les apprentis Responsible natives de première année du Programme Grande École et Bachelor in Business de l'ESDES ont participé à l’atelier collaboratif « La Fresque du Climat » : une après-midi pour mieux comprendre les enjeux environnementaux liés au changement climatique qui est devenu, après un été rythmé par la canicule et la sécheresse, une préoccupation générale et plus que jamais tangible.

La Fresque du Climat : un atelier collaboratif pour comprendre l’essentiel des enjeux climatiques

La Fresque du Climat est une association qui diffuse l’atelier pédagogique éponyme, conçu par Cédric Ringenbach et qui repose sur des données scientifiques, issues notamment des rapports du GIEC.

Objectif affiché sur le site de l’association : faire basculer le monde dans la transition. Il est précisé plus loin : « Il est nécessaire de bien comprendre un problème pour y apporter des solutions et passer à l’action. […] En mobilisant l’intelligence collective du groupe, La Fresque du Climat permet à tous les publics de s’approprier le sujet du changement climatique. […] La Fresque sensibilise sans culpabiliser. A travers une compréhension partagée des mécanismes à l’œuvre, elle permet aux individus et organisations de créer une discussion collective sereine et positive sur les leviers d’action. Les participants quittent l’atelier soudés, motivés et outillés pour créer des solutions à leur portée. »

Tout un programme donc pour les futurs managers responsables que forme l’ESDES. Ce temps-fort fait d’ailleurs partie du track responsible native.


« La fresque du climat permet de comprendre de façon simple et ludique la chaîne d'impacts de chaque décision est leurs effets induits sur le dérèglement climatique. C'est donc une excellente entrée en matière pour les étudiants de l'ESDES qui vont apprendre, tout au long de leurs cursus à évaluer et à maitriser les impacts (sociétaux et environnementaux) de chacune de leurs décisions. C'est une prise de conscience, nécessaire pour s'engager dans la transition. »

Emilie Sotton, Directrice Marketing, communication et RSE de l’ESDES Business School