Vous êtes ici : fr / Recherche

Les axes de la recherche

Les travaux d'ESDES-Recherche sont structurés autour de trois axes :

Responsabilités sociétales, éthique et entrepreneuriat social

Cet axe de recherche est historiquement au coeur des réflexions de l'ESDES. Depuis deux décennies, la question de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) s'est imposée comme un champ de recherche spécifique en management. L'ESDES s'est rapidement intéressée à cette question. Ses recherches dans ce documaine sont variées et concernent les processus d'appropriation de la RSE par les dirigeants, le rôle de la narration dans l'institutionnalisation de la RSE, le rôle des dispositifs de RSE dans la gestion des ressources humaines, l'apport de la RSE au management des ressources immatérielles et la place de l'éthique dans le management des entreprises.

La Chaine "Entreprise, homme et société" soutenue par Veolia Environnement (2013-2016) s'insérait parfaitement dans ce premier axe.

Finance, gouvernement et théorie de la firme

Ce deuxième axe de recherche, plus récent, rassemble plusieurs problématiques. Dans le domaine de la finance, la question principale concerne le financement des petites et moyennes entreprises et notamment leur accès aux marchés financiers. Les questions de gouvernance portent principalement sur les pratiques de rémunérations des dirigeants et leur lien avec la performance des entreprises. Enfin, les recherches menées dans cet axe proposent une nouvelle approche multidisciplinaire de la firme mêlant économie, droit, philosophie et sociologie organisationnelle. Un des développements les plus prometteurs concerne le fonctionnement de la firme-réseau multinaltionale.

La Chaine "Gouvernance et performance durables des entreprises familiales" (2014-2017) soutenue par la Société Générale rejoint ce second axe.

Économie et management de l'innovation environnementale

Ce dernier axe étudie la place du capital immatériel dans la création d'avantages compétitifs des firmes. L'économie de l'innovation est également au coeur de cet axe de recherche. Parmi les questions les plus pertinentes : Quelles sont les conditions qui contribuent le plus au succès de l'innovation ? Quels facteurs microéconomiques expliquent le mieux la persistance de l'innovation des entreprises françaises ? Comment valoriser le capital immatériel des entreprises ? Quel rôle jouent les brevets technologiques dans la formation d'alliances stratégiques ?

La Chaine "Créativité écologique et stratégies d'innovation" envisagée fin 2014 avec Michelin et que nous entendons relancer, répond à ce troixième axe.