Vous êtes ici : fr

École de commerce post bac ou post prépa : les clefs pour faire votre choix

Publié le 28 janvier 2016

Dans la grande famille des écoles de commerce, on distingue deux principales voies d’admission : après deux années de classes préparatoires, ou bien directement après le bac... Que choisir ?

Ces écoles post-bac séduisent les lycéens, car elles offrent la possibilité de devenir un véritable étudiant, dès la sortie du lycée. Ce qui attire, c’est évidemment la charge de travail, moindre par rapport à celle des prépas, mais également l’enseignement dispensé, bien plus « professionnalisant », la possibilité de faire des stages dès la première année, l’ambiance bien moins studieuse et l’engagement associatif.

Après avoir « candidaté [et] assisté à des cours de prépa HEC », Léa, en 1ère année à l’ESDES a choisi de se diriger vers une école post-bac plutôt qu’une prépa : « j'ai candidaté dans une prépa parce qu'au moment où j'ai voulu faire une école de commerce (…) je n'étais pas encore sûre de mon choix. Au final, j'ai vu que [la prépa], ça ne me correspondait pas du tout ! C’était que de la théorie, on parlait à peine de commerce… Moi je voulais rentrer dans le vif du sujet assez rapidement : je voulais du concret. Quand je suis allée aux oraux de l'ESDES, et que j'ai parlé avec les étudiants en années supérieures, j'ai vu que ça me correspondait beaucoup plus ! ». Heureusement pour les indécis, l’inscription au Concours ACCES se fait hors APB, il vous est donc possible de mettre en premier choix une prépa, et de finalement choisir l’école de commerce pour laquelle vous avec réussi le concours d’entrée !

Les concours d’admission aux écoles post-bac sont également un moyen pour les lycéens, ayant un dossier insuffisant pour une prépa, de pouvoir postuler à de très bonnes écoles. Bien qu’il faille travailler ces épreuves la même année que celle du bac, vous serez rassurez d’apprendre qu’il est possible de passer un même concours pour plusieurs écoles, notamment le concours ACCES, qui rassemble l’ESDES, l’ESSCA et l’IESEG.

Cependant, attention aux pièges des formations sans issues ! Pour cela, il est bon de vérifier quelques informations : assurez-vous que l’établissement vous délivre un diplôme reconnu en fin de cursus. Le diplôme doit durer 4 ans pour un Master 1 ou 5 ans pour atteindre le grade de Master 2, cependant le nombre d’année d’étude n’est pas l’unique condition pour obtenir votre diplôme : l’établissement doit être visé par l’Etat, vous trouverez un récapitulatif des écoles visées ici. Le ministère chargé de l'Enseignement supérieur français reconnaît alors le diplôme, et valide le programme pédagogique : une crédibilité assurée pour l’école ! Curieux d’en savoir plus ? Vous trouverez plus d’informations sur le visa délivré par l’Etat sur cette page.

D’autres critères peuvent également rentrer en compte dans votre recherche, et il y en a pour tous les goûts : les labels européen EQUIS (attribué aux établissements enseignant le management), AMBA (pour les MBA ou masters) ou EPAS (délivré à un programme), et américain AACSB (symbole d’excellence d’une business school) et le label français de la Conférence des Grandes Écoles sont des gages de qualité. Ils vous aideront donc à y voir clair dans la qualité du programme pédagogique et l’internationalité des écoles.

Le corps professoral, les masters, la vie associative, le réseau des anciens… sont autant de critères pouvant influencer votre choix. Pour avoir une vue d’ensemble des écoles de commerce post-bac, vous pouvez vous aider des outils de comparaison de l’Etudiant, en cliquant ici !

  • Article écrit par un(e) étudiant(e) de l'association Média-ESDES