Vous êtes ici : fr

Comment préparer son bac ?

Publié le 5 février 2016

Le bac approche mais ne t’inquiètes pas, tout va bien se passer ! Voici quelques conseils d’une bachelière diplômée, pour arriver tranquille lors de l’examen.

Tes professeurs te l’ont sans doute déjà dit, il faut s’y mettre à l’avance. A quoi ça sert de se stresser et de réviser la veille ? Autant travailler régulièrement pour pouvoir être confiant le jour de l’examen ! Tu as probablement entendu l’argument de tes professeurs « Un sportif s’entraîne des heures et des heures avant la compétition. Il ne peut pas espérer gagner sans entraînement », et c’est la vérité ! Alors ne viens pas le jour de l’examen sans avoir ouvert un cahier.

Il te faut tout d’abord, si ce n’est pas déjà le cas, te trouver la méthode de travail qui te correspond. Faire des fiches, réciter ton cours à l’oral, en faisant les cent pas, avec des amis… Tu peux essayer ces différentes méthodes, voir laquelle te correspond le mieux. Travailler à plusieurs est une bonne solution ; mais il faut faire attention à ne pas divaguer.

Par ailleurs, tu peux être amené à suivre un planning de révisions. Selon tes capacités, tu peux prévoir un planning pour un, deux, voire trois mois à l’avance. Cela te permettra de voir ce qu’il te reste à faire, où il faut que tu persévères.

Tu peux également t’aider d’un annabac, ce que j’ai fait. Pour les matières à exercices, je faisais un sujet par jour à peu près, en m’y mettant un mois à l’avance.

Ne fais aucune impasse, je parle en connaissance de cause. La plus grosse partie de l’examen d’SVT (série S) portait sur un chapitre soit disant « qui ne tombera jamais »… On peut dire que je suis tombée des nues !

Entraîne-toi, encore et encore. Fais et refais tes exercices, va chercher sur internet les sujets de BAC des années précédentes, récite et re récite-toi ou à tes proches tes leçons, il n’y a pas de secret !

Et surtout, ne stresse pas, vas-y sereinement, et le tour est joué !
 

  • Article écrit par un(e) étudiant de l'association Média-ESDES